L'effet Milgram

Ce soir, petite question philosophique pour tous.

Sujet de débat: L'expérience de Milgram menée dans les années 60.

Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, petit récap :

L'objectif réel de l'expérience est de mesurer le niveau d'obéissance à un ordre même contraire à la morale de celui qui l'exécute. Des sujets acceptent de participer, sous l'autorité d'une personne supposée compétente, à une expérience d'apprentissage où il leur sera demandé d'appliquer des traitements cruels (décharges électriques) à des tiers sans autre raison que de « vérifier les capacités d'apprentissage ».

En gros, c'est une expérience humaine qui voulait prouver que la soumission à l'autorité faisant faire n'importe quoi à n'importe qui.

Une liste de mot était dictée, qu'il fallait mémoriser. A chaque faute, une décharge était envoyée par celui qui dicte.

3 personnes participaient à ces expériences :

- l'élève (learner), qui devra s'efforcer de mémoriser des listes de mots et recevra une décharge électrique, de plus en plus forte, en cas d'erreur ;

- l'enseignant (teacher), qui dicte les mots à l'élève et vérifie les réponses. En cas d'erreur, il enverra une décharge électrique destinée à faire souffrir l'élève ;

- l'expérimentateur (experimenter), représentant officiel de l'autorité, vêtu de la blouse grise du technicien, de maintien ferme et sûr de lui

A savoir que l'élève et l'expérimentateur étaient des comédiens, seul l'enseignant était une "vraie personne ignorante" recrutée pour l'expérience.

Bref résultat de cette étude, en gros touts les sujets ont envoyés les décharges électriques les plus fortes, par soumission à l'autorité.

Cette expérience menée pendant 3 ans, totalement contre la morale, avait fait réagir l'opinion publique négativement et un vent de personnes se sont mobilisées pour l'arrêter.

Ma question est donc la suivante : 

Pourquoi est-ce que sur l'humain, c'est indécent, de le soumettre à l'autorité pour lui faire faire quelque chose qu'il ne veut pas, et par contre pour le chien, la violence pour l'obliger à faire quelque chose qu'il ne veut pas est "recommandée" ?

(et me parlez pas d'anthropomorphisme, parce qu'on mettrait un chien (ou un chiot même mieux !) à la place de l'élève en disant qu'il est bien sage, gentil est obéissant je suis presque sûre que moins de personnes lui enverrait des châtaignes que si c'était un humain)

A vos explications !

© 2020 by In Dog We Trust

  • Facebook Social Icône

Association In Dog We Trust

association.indogwetrust@gmail.com

France